...

Qu’est-ce que la grande pauvreté et la grande exclusion ?

Il y a 30 ans, paraissait le rapport présenté au nom du Conseil économique et social par Joseph Wresinski, « Grande pauvreté et précarité économique et sociale ». Il nous faut porter au cœur du débat public le scandale de la grande pauvreté et de ses causes profondes, en rappelant la nécessité de nous associer, dans le combat contre la misère, avec les personnes qui en sont victimes. »

Qui sommes-nous ?

L’association l’Avitarelle, créée en août 1990, à l’initiative de quelques hommes et femmes mobilisés lors du décès de personnes à la rue, a pour objectif de participer au maintien et à la restauration de la dignité de la Personne en grande exclusion sociale, de pourvoir à son logement et à sa subsistance, de favoriser son insertion dans le tissu social. Pour poursuivre son but, l’association gère des services. L’association est membre de la Fédération des Acteurs de la Solidarité, réseau généraliste de lutte contre les exclusions qui rassemble à travers toute la France plus de 870 associations de solidarité et organismes qui vont vers et accueillent les plus démunis et gèrent près de 2 800 structures et établissements spécialisés. Elle participe aussi à l’L’URIOPSS Occitanie qui représente les associations sanitaires, sociales et médico- sociales auprès des Pouvoirs Publics.

Quelles sont nos missions ?

Les missions des professionnels œuvrant dans les différents services de L’Avitarelle sont d’aller à la rencontre des personnes à la rue en situation de grande exclusion sociale, de tisser du lien avec elles, de leur permettre d’accéder à leurs droits sociaux, d’accéder aux soins et au logement et de leur proposer un accompagnement pluridisciplinaire.

Les principes d’action de L’Avitarelle

Les personnes accueillies sont souvent dans des situations de grande détresse, ce qui justifie une intervention d’urgence pour répondre aux besoins primaires, pour ensuite aborder et permettre à plus long terme une (re)construction de l’autonomie sociale. Cela nécessite une approche globale des problèmes des personnes rencontrées et/ou hébergées.

L’association est guidée dans son action selon un principe essentiel : Reconnaître et respecter la dignité de chacun.
Cela se marque par l’attitude adoptée dans une rencontre d’égal à égal, sans jugement de valeur; cette rencontre est centrée sur l’écoute, l’attention à l’autre, l’intérêt pour ce qu’il est, en l’accueillant avec ses potentialités.
Article 1er de la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948 « Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits ».

L’association est totalement en accord avec les principes de l’action sociale dans le cadre de l’hébergement du logement :
ll est inscrit dans le code de l’action sociale et des familles et permet un accès pour tous au dispositif d’urgence sociale.

L’Accueil inconditionnel :

CASF article L 345-2-2 : « Toute personne sans abri en situation de détresse médicale, psychique ou sociale a accès, à tout moment, à un dispositif d’hébergement d’urgence (...) »
Tout engagement pris se doit d’être porté aussi loin que possible et poursuivi tant qu’aucun relais n’a été mis en place, y compris avec la recherche de solution extérieure dans le cadre de partenariats forts.

La Continuité de l’accompagnement :

Dans son action individualisée, l’association n’intervient pas à la place, mais avec les personnes accompagnées : elle a pour principe de toujours rechercher leurs potentialités pour les valoriser. L’individu est au coeur de son action et acteur de son projet.

L’association se veut laïque dans son écoute et son intervention auprès des et avec les personnes rencontrées et accueillies, mais aussi dans son fonctionnement.

L’association est très attachée aux principes fondamentaux du vivre ensemble :

  • Egalité de traitement des personnes accueillies
  • Respect du droit et des droits fondamentaux des personnes
  • Respect du voisinage, des institutions...
  • Refus des exclusions, des inégalités, des discriminations, des injustices
  • Refus de la violence

L’association s’inscrit dans son environnement, en s’appuyant et développant des réseaux permettant d’améliorer les services rendus auprès des personnes rencontrées.

Ces principes d'action et références sur lesquels s'appuie l'association, engagent collectivement toutes les personnes qui y œuvrent : les adhérents et en particulier les administrateurs, les bénévoles et les salariés dans le cadre de leur engagement professionnel.

Le siège administratif

Le siège assure une fonction support auprès des services. Il accueille, écoute et informe (site internet, journal, réunions) toute personne concernée par l’exclusion sociale. Il veille à l’harmonisation et à la diffusion des documents prévus par les dispositions de la loi du 2 janvier 2002 relative aux établissements sociaux et médico-sociaux, dont le livret d’accueil, la charte des droits et libertés, le règlement de fonctionnement, le contrat de séjour, et le projet d’établissement. Il réalise un dossier d’accueil regroupant les documents relatifs au fonctionnement de l’Association pour les salariés.

Les services et établissements gérés par l’association

L’association gère différents services qui vont :

  • de l’intervention sociale vers les personnes dans la rue avec les équipes mobiles d’urgence sociale regroupant le Samu Social, la médiation de rue et l’accompagnement des personnes ou familles hébergées en hôtel,
  • à de l’hébergement avec la résidence Acala pour les hommes isolés et la résidence Madeleine Delbrel pour les femmes avec ou sans enfants,
  • à des services de logement adapté avec 2 maisons relais (résidences Centr’oval et Horizon), des appartements relais....
  • un chantier d’insertion de restauration-cuisine La Comida,
  • une action d’évaluation sociale auprès des mineurs non accompagnés.
  • Cela représente près de 300 personnes et familles accueillies, accompagnées et/ou logées.

Le projet associatif

Vous pouvez consulter sur cette page le projet associatif de notre association :

Télécharger le PDF