...

Une organisation au service de ses missions

Le conseil d’administration et le bureau.

L’Assemblée Générale des adhérents approuve le rapport d’activité, le rapport moral et les comptes de l’année écoulée. Elle élit les membres du Conseil d’Administration. Le Conseil d’Administration élit chaque année le Président et les membres du Bureau.Il propose la politique générale et les orientations. Il veille à la dynamique globale et est garant du bon fonctionnement de l’association. Le Président, entouré du bureau et du Conseil d’Administration, anime l’association. Il est chargé de mettre en œuvre les orientations votées par l’Assemblée Générale et de représenter l’association auprès des financeurs et des divers organismes. Il recrute les cadres de l’association et suit avec eux le fonctionnement des services.

Les modalités de la gouvernance associative.

Un règlement intérieur établi par le Conseil d’Administration complète les statuts. Un document unique de délégation (DUD) précise la nature des délégations au directeur et leur étendue :

  • Définition et mise en œuvre du Projet d’Etablissement,
  • Gestion budgétaire, financière et comptable,
  • Gestion et animation des ressources humaines,
  • Relations et coordination avec les institutions et intervenants extérieurs.
  • Chaque administrateur assure une ou plusieurs responsabilités et bénéficie d’une délégation du Président si nécessaire.

La gouvernance de l’association peut s’appuyer sur divers comités :

  • Comités de gestion et de dynamique associative (communication, trésorerie, siège, etc.) auxquels pourront participer des administrateurs, des salariés et des bénévoles.
  • Comité de liaison en appui au Président et à la direction pour faciliter les échanges entre les services et le Conseil d’Administration.

La gouvernance est attentive aux remontées d’informations. Elle apporte un soin particulier à la communication interne pour permettre une circulation de la parole plus fluide. Au sein des différentes instances, elle reste attentive à toute information préoccupante afin d’adapter le plus rapidement les modes d’intervention.

Les familles et les proches

L’association s’engage à favoriser la re-création de lien avec les familles.

Le site internet de l’association l’Avitarelle devrait permettre aux personnes en situation d’exclusion sociale, à leurs proches et à tout professionnel de contacter l’association et de répondre aux questions les plus fréquentes sur différents sujets en lien avec l’exclusion sociale.

Les Bénévoles

L’association souhaite recruter des bénévoles pour aider aux activités du siège et à celles des services. L’association s’engage à assurer la formation nécessaire des bénévoles par elle-même ou par des organismes adéquats afin que ceux-ci puissent effectuer leurs missions dans de bonnes conditions. Une convention de bénévolat doit en préciser les modalités : référent, assurance, remboursement des frais, formation...

Les adhérents, les financeurs et les donateurs

L’association s’engage à être transparente dans la gestion des financements essentiellement publics.
Elle établit des comptes rendus d’activités détaillés par service et structure qu’elle présente à l’assemblée générale de ses adhérents et qu’elle adresse également à ses financeurs.
L’ensemble de ses informations comptables, validées par son Commissaire aux Comptes, et juridiques sont disponibles pour les adhérents.

Elle souhaite associer ses adhérents, ses donateurs et ses mécènes à la vie de l’association et de ses services, le plus souvent possible, en les invitant à des réunions et des festivités.

Vis-à-vis des autorités de tarification et de tutelle, l’association s’engage également à :

  • Veiller au respect des dispositions réglementaires au sein de ses services ;
  • Adopter un mode de gestion efficient des ressources publiques ;
  • Étudier la pertinence de réponse aux appels à projets quand ils se situent dans son champ de compétences ;
  • Partager avec les professionnels concernés par l’exclusion sociale, les bonnes pratiques identifiées par leur retour d’expérience.

L’association s’est inscrite dans un processus d’évaluation de ses services et reverra régulièrement le projet associatif et ses orientations afin de pouvoir être toujours au service des personnes en situation d’exclusion sociale.